Les meilleures choses à faire en Espagne

Hola y bienvenidos a españa !

Pourquoi l’Espagne, et plus particulièrement Madrid

Madrid boulangerie Playa Mayor
La « Boulangerie », Playa Mayor

Avant de vous parler des meilleures choses à faire en Espagne, laissez moi vous parler un peu de ce qui à motivé mon choix d’aller visiter ce pays.
L’Espagne est la destination estivale idéale pour des vacances balnéaires ensoleillées. Sa côte méditerranéenne est de renommée mondiale et des villes comme Barcelone et Valence sont très populaires auprès des touristes. Elles font partie des villes les plus visitées du pays. Mais l’Espagne est bien plus encore. C’est aussi son histoire, ses paysages, ses spécialités culinaires et son rythme de vie unique.

Et c’est ce rythme de vie qui fait que les madrilènes sont affectueusement surnommés «chats». Ils vivent la nuit et dorment le jour. Bien sûr, les Espagnols ont une autre explication à l’origine de ce surnom. «Chat» viendrait d’un soldat du moyen-age. Lors d’une bataille opposant les espagnols aux maures, il escalada les remparts de Madrid s’aidant de sa dague en l’insérant dans les cavités du mur. De loin, les autres soldats avaient l’impression de voir évoluer un chat. Ainsi, il aurait ainsi donné la victoire à son armée, et le surnom aux habitants de Madrid. Mais on ne devient pas « chat » si facilement: il faut trois générations de Madrilènes « pur souche » pour acqérir le titre.

Je vous laisse faire votre choix sur l’origine du surnom!

Mais revenons à ce rythme de vie. Il est pour nous synonyme de vacances, et c’est ce que nous recherchions pour l’été.

Pour notre séjour, nous avons choisi la capitale Madrid. Tout d’abord parce que nous préférons vivre dans une « grande ville » quand nous restons plusieurs semaines dans un pays. Ensuite, après quelques recherches, nous avons découvert que la ville était très belle et remplie d’histoire. Elle possède également ses musées, ses monuments à visiter et des parcs immenses pour s’évader. Elle a aussi la réputation d’être dynamique, tout en restant tranquille et sûre. Il n’en a pas fallu plus pour nous décider.

Nous sommes arrivés en Espagne en juillet, la période la plus chaude de l’année. Les Madrilènes étaient partis à la mer rejoindre les touristes étrangers. Ce n’est donc pas la haute saison pour Madrid et la ville était assez calme. Nous avons donc pu profiter des visites et des restaurants sans l’agitation habituelle d’une grande ville, ce qui nous convenait parfaitement.

Notre appartement pour 6 semaines

Plan de la ville

Nous avions choisi de loger au cœur du centre-ville dans le quartier Sol (bleu clair sur la carte), et finalement nous n’avons pas regretté. Nous étions à côté de tous les magasins nécessaires à notre vie quotidienne. C’était aussi super agréable, quand on avait envie de sortir prendre un verre, de pouvoir y aller à pied ! Il y avait aussi deux stations de métro à moins de 400 m de notre appartement.
Cependant, la ville à pied est assez grande. Pour vous donner un ordre de grandeur, il y a 6 kms entre le parc Casa de Campo à gauche et les Jardins El Retiro à droite.
Nous avons donc utilisé un moyen super sympa pour nous déplacer qui était la location de vélos. Ils sont électriques ce qui est appréciable et comme il y a également beaucoup de pistes cyclables, les déplacements sont sûrs. À consommer sans modération.

Les principaux quartiers de Madrid

Chueca (vert clair)

Le quartier s’articule autour de sa place principale, la Plaza de Chueca. Chueca est très animé, avec de nombreux cafés de rue et des boutiques en tout genre. C’est le quartier où faire la fête par excellence, le rendez-vous des noctambules et des gastronomes.

Lavapiés (vert fluo)

Considéré très longtemps comme le quartier le plus typique de Madrid. Il est aujourd’hui un quartier très cosmopolite, où les commautées chinoise, indiennes, bangladaise et maghrébines sont fortement représentées.

La Latina (rouge)

Quartier historique du centre-ville de Madrid, il est le reflet de l’ancienne citadelle islamique, avec des ruelles médiévales étroites et de grandes places. C’est un des quartiers les plus authentiques de Madrid. Quartier populaire de la ville, ses soirées et week-ends y sont très animés.

El Madrid de los Austrianas (gris)

Le Madrid des Autrichiens ou des Habsbourg. C’est le premier centre ville de Madrid, où se trouve le Palais-Royal et la Cathédrale de l’Almudena.

Malasaña (violet)

Malasaña est le quartier branché «hipster», plein de bars et de clubs. C’est l’un des endroits classiques pour faire la fête toute la nuit.

Las Letras – Retiro (ochre)

Quand on parle du quartier du Retiro, on pense tout de suite au parc qui porte le même nom et aux musées alentour – les musées du Prado, Reina Sofía et Thyssen-Bornemisza. Un autre lieu remarquable à mentionner est le CaixaForum, un centre socioculturel avec un impressionnant jardin vertical. Ce quartier est aujourd’hui devenu un quartier résidentiel, relativement riche.

Sol-Gran Via (bleu clair)

Le quartier le plus touristique, c’est le centre de la culture et du shopping. Il y a de nombreux théâtres, cinémas, restaurants, centres commerciaux sur son artère principale Gran Via, ainsi que sur ses rues piétonnes adjacentes.
C’est ici que vous pouvez également visiter et admirer la Plaza del Sol, la place la plus renommée de Madrid.

Découverte de la ville le jour de notre arrivée et premières tapas

Comme nous sommes arrivés en milieu d’après-midi, nous prenons le temps de nous installer. Vider nos valises ne prend pas beaucoup de temps. Nous voyageons léger !

Nous étions enfin prêts à explorer notre quartier, Sol. J’ai réalisé à quel point Madrid était belle avec ses structures majestueuses, ses rues latérales pittoresques et ses bâtiments des 18e et 19e siècles extrêmement bien entretenus.

Pour moi, parcourir Madrid est un voyage dans le temps, pendant lequel on peut apprécier les multiples architectures de la ville résultat des influences historiques.
Pour n’en nommer que quelques-unes : le néoclassicisme des portes de l’ancienne ville fortifiée, l’Art nouveau représenté par les magnifiques palais ou l’architecture Beaux-Arts du célèbre bâtiment Métropolis. Mais notre découverte a été le style herrerien, l’architecture typiquement espagnole, avec la Plaza Mayor comme exemple principal.

Porte de Tolède
Palais Cibeles. Il a été construit à l’origine pour servir de siège social pour la poste espagnole. Les gens l’appelaient en plaisantant: « la cathédrale des communications ».
Maintenant, il abrite la mairie de Madrid
Le Métropolis. Il a été construit en 1907 comme siège d’une compagnie d’assurance

Plaza Mayor

Malgré les moments difficiles que les Espagnols ont traversés, ils ont réussi à garder leurs villes et villages impeccables. Il n’y a aucun graffiti nul part et tout est bien entretenu. Nous avons remarqué que c’était le cas dans tous les endroits que nous avons visités pendant notre séjour en Espagne.

Et pour parfaire le tout, le temps est magnifique. Le ciel est uniformément bleu, le soleil brille, et l’altitude de la ville emmène une certaine fraîcheur dès que l’on trouve refuge à l’ombre. Et c’est d’ailleurs à l’ombre d’un parasol que nous nous rendons, avide de tester notre première sangria et de goûter nos premières tapas.

Les meilleures choses à faire en Espagne

Nous voilà dans le cœur du sujet. Quelles sont les meilleures choses à faire en Espagne et plus particulièrement à Madrid ?

Et bien, il n’y a que l’embarras du choix, et c’est tant mieux. 😃 Pour vous aidez à faire votre choix, je vous présente nos visites. Je les ai classées par quartier pour vous simplifier l’organisation de votre visite. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix 😉

Un petit conseil avant de commencer: vérifiez toujours les heures d’ouvertures quand vous allez quelque part. Nous avons été parfois surpris de trouver des magasins et même certains musées fermés entre 14 h et 16 h, les heures les plus chaudes de la journée.

Mon avis personnel:
😍 A ne pas manquer
😃 Allez y si vous avez du temps
😐 Sans grand intérêt
😭 Malheureusement nous n’avons pas pu le faire

El Madrid de los Austrianas

😍 Le Palais-Royal, les jardins de Sabatini et les jardins du Campo del Moro:
Le Palais est la résidence officielle de la famille royale, même s’ils n’y habitent pas. C’est un des joyaux de Madrid.
ℹ️ Temps de visite: une demi-journée. En savoir plus

😍 La Cathédrale de l’Almudena:
Elle est le siège épiscopal du diocèse de Madrid et a été consacrée par le pape Jean-Paul II en 1993.
ℹ️ Temps de visite (crypte comprise ): 1 heure. Il faut se renseigner sur les horaires des messes, car les visites sont alors interdites. Pour la crypte, pensez à prendre vos écouteurs pour votre téléphone. Le Wifi de la crypte propose une visite guidée gratuite. En savoir plus

😃 À la recherche des statues des anges déchus:
Madrid détient le record du monde du nombre de statues d’anges déchus, dédiées à Satan. En savoir plus

Latina

😭 El Rastro de Madrid:
C’est le marché aux puces le plus populaire et le plus ancien de Madrid. Il a lieu tous les dimanches et jours fériés le long de la Plaza de Cascorro et de la Ribera de Curtidores. Malheureusement pour nous, le marché a été annulé à cause de la covid-19. J’ai été vraiment déçue, car non seulement il fait parti des visites à faire absolument, mais aussi et surtout, car il fait parti de l’histoire de Madrid. On peut bien sûr imaginer qu’il est devenu très touristique, mais il reste le lieu où les Madrilènes viennent faire leurs achats et se promener. Le site du marché → https://www.elrastro.org/

😃 Piscine municipale extérieure: (Centro Deportivo Municipal Casa de Campo, Paseo de la Puerta del Ángel).
L’environnement est agréable. Il y a deux grandes piscines et une pataugeoire. On peut s’installer au soleil, ou trouver facilement des places ombragées. Les vestiaires sont parfaits. Pensez à prendre de l’eau, car il n’y a pas de point de vente à l’intérieur. Quand nous y sommes allés, suite à la Covid-19, nous avons dû acheter nos billets sur Internet, car la vente sur place a été stoppée afin de limiter le nombre de personnes dans la piscine. Le site https://deportesweb.madrid.es/DeportesWeb/CarritoResultado. Il faut créer un compte pour accéder à la vente des tickets.

😍 Le parc Casa de Campo et Huerta de la Partida:
C’est le plus grand parc de Madrid. Il a une partie aménagée avec un petit lac, mais pas vraiment de place sur ses berges pour s’installer et passer un moment de détente. Par contre, j’ai beaucoup apprécié les balades et les footings ici, car la majeure partie du parc est quasiment sauvage. Et dès qu’on s’éloigne un peu des infrastructures, on ne croise que des lapins ! La Huerta de la Partida est un point de vue sans grand intérêt. C’est à l’entrée du parc, donc ça ne vous fera pas un grand détour si vous voulez en juger par vous-même ! 😉

😃 Madrid Rio:
Madrid Río est le nom donné à l’aménagement des rives du Manzanares, une rivière qui coule à l’ouest de Madrid. La balade fait au total sept kilomètres. Elle est agrémentée de 17 aires de jeux pour les enfants, de monuments et d’espaces de repos. C’est une promenade très agréable que nous avons faite à vélo électrique. Ce qui l’a rendue d’autant plus agréable ! Nous sommes allés jusqu’au Matadero de Madrid, un espace culturel construit dans les anciens abattoirs de la ville. Les bâtiments sont très beaux, mais à mon avis, les expositions s’adressent vraiment à des passionnés de créations artistiques contemporaines. Avis aux amateurs !

Madrid Rio
Matadero

😭 Un petit tour en téléphérique:
Ce téléphérique fait parti des transports en commun de Madrid. Il coûte le prix d’un ticket de métro, relie le parc de l’Oeste au parc la Casa de Campo et permet d’admirer la ville sous un angle différent.

Sol-Gran Via

😭 Un spectacle de Flamenco:
Malheureusement, nous n’avons pas pu assister à un spectacle de flamenco. Les clubs étaient fermés à cause de la covid-19. Encore une nouvelle déception. Je pense que c’est vraiment une expérience à vivre si vous en avez l’occasion. Qu’est-ce que l’Espagne sans le flamenco ?

😍 Une leçon de cuisine:
Un super moment ! Quatre heures pour réaliser notre sangria et nos tapas et déguster le tout. Eduardo notre chef pendant cette leçon a été vraiment formidable. Accueillant, souriant, il nous a parlé de son pays et de ses traditions avec passion. Son site cookingpoint.es. Les recettes

😐 Terrasse El Corte Ingles:
Cette terrasse se situe au dernier étage du centre commercial El Corte Ingles. L’entrée est au 4, Calle del Carmen. Il y a quelques cafés et des boutiques de produits régionaux, et on peut accéder à une petite terrasse à l’extérieur. Si vous allez au centre commercial, montez-y, mais cela ne vaut pas une visite en soi. La vue n’est pas super.

😃 Marché San Miguel:
C’est un marché gastronomique couvert. Les étals avec leurs plats sont vraiment alléchants, mais tout est relativement cher. Nous sommes allés faire le tour pour le plaisir des yeux !

Las Letras – Retiro

😍 Musée du Prado:
Le musée du Prado est le principal musée national d’art espagnol. Sa collection date du 12e siècle jusqu’au début du 20e siècle. Elle est considérée comme étant la meilleure collection d’art espagnol. Francisco Goya est l’artiste le plus représenté, mais d’autres artistes sont également à l’honneur : Hieronymus Bosch, El Greco, Peter Paul Rubens, Titien, et Diego Velázquez. L’œuvre la plus connue exposée est « Les Ménines » de Velázquez. Il est vrai que cette œuvre est vraiment énigmatique. Sans même connaître son histoire, on est attiré par les personnages, leurs expressions et l’ambiance générale du tableau.
ℹ️ Temps de visite: 1 heure 30, en sachant que tout n’était pas ouvert dû à la covid-19. En temps normal, je pense qu’il faut doubler le temps si vous voulez tout voir. Le musée est immense. Pensez à prendre vos écouteurs pour votre téléphone, une application permet d’avoir des commentaires et explications sur une grande partie des œuvres.

😍 Musée Reina Sofia:
C’est ici que l’on peut admirer, entre autres, l’une des peintures les plus célèbres de Picasso, Guernica. Il y en quelques autres durant la visite et également des tableaux de Miro et de Dali, deux autres célèbres peintres espagnols.
La collection comprend plus de 11 000 œuvres exposées. Je vous laisse imaginer la taille du musée. Ce que j’ai aimé c’est que d’une pièce à l’autre on voyage dans des univers différents. Quelque fois c’est déroutant, mais cela rend la visite plus vivante. Les différentes collections sont bien présentées sur le site du musée.
ℹ️ Temps de visite: nous sommes restés environ 2h30 sans avoir tout fait. Il nous aurait fallu 1 heure de plus. Mais c’était suffisant pour nous. Nous sommes allés ensuite au parc El Retiro visiter Le Palais de Cristal et le Palais Velázquez qui font aussi partis de la visite. En savoir plus…

😍 Le parc El Retiro:
Pour moi, le parc parfait. Le deuxième plus grand de Madrid. Il est magnifique, immense, ombragé, on peut s’installer dans un coin tranquille pour pique-niquer ou juste profiter. Pour nous, c’était notre point de retrait quand nous étions fatigués et que nous avions juste envie de ne rien faire. Prendre par contre une petite serviette pour s’asseoir sur le sol. Le parc est fréquemment arrosé le matin, et l’herbe reste toujours un peu humide.

Nos week-ends hors de la capitale

😍 Alcalá de Henares, Aranjuez et Tolède:
Ce petit circuit de 2 jours nous a emmené dans un premier temps à Alcalá de Henares le village natal de l’écrivain Miguel de Cervantès, également un village universitaire renommé d’Espagne. Nous avons poursuivi par Aranjuez. Ce village autrefois uniquement réservé à la noblesse espagnole abrite un grandiose palais royal. Et pour finir, nous nous sommes arrêté à Tolède, première capitale d’Espagne. Ces 2 jours ont été un grand plongeon dans l’histoire avec la découverte de ces fabuleux villages.

😭 El Escorial:
C’est une ancienne résidence royale devenue monastère. Elle se trouve à environ 50 km du centre de Madrid. La visite se fait sur une journée. L’architecture, les jardins et les environs sont parait-il magnifiques !

😃 Saint Jacques de Compostelle:
La ville que tout le monde connaît et où les chemins mènent… Nous y sommes allés pour deux jours. C’est suffisant pour faire le tour de la ville, et remonter un petit bout de chemin. Nous avons fait 5 kms 😉 La vielle ville est sublime, et son histoire intrigante.

😐 Warner Aquapark:
Pour moi, ce parc est à éviter à tout prix. Cher, super bondé alors même qu’il était limité à la moitié de sa capacité. Comme il n’y a pas de place pour s’asseoir à part sur des transats, lorsqu’ils sont tous occupés, c’est la galère. Après une heure à tourner en rond, nous avons finalement trouvé 2 transats. Et pour finir le tableau, les files d’attente pour les attractions sont interminables. Du coup, nous nous sommes contentés de la piscine à vagues. Autant aller dans une piscine municipale. Moins chère, 2,50 € au lieu de 30 €, pour un meilleur moment.

😍 Valencia:
Valencia est située à 2 heures de train de Madrid. Elle a donc été notre choix pour un weekend en bord de mer. Comme la plupart des villes que nous avons visitée en Espagne, elle est un mélange entre une ville moderne et un centre-ville historique admirablement conservé. Un peu plus loin la mer, et une plage immense le long de laquelle une esplanade permet une promenade très agréable. Et bien sûr, une pléiade de bars et de restaurants pour des petites soifs et grandes faims. Ou l’inverse ! En tout cas, ce fut une très belle escapade couronnée par la dégustation de notre première paella : la Paella de Valence, la spécialité régionale. Elle est cuisinée avec du lapin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *